Réfrigérateur, des régles à appliquer au quotidien

Vous allez acquérir un réfrigérateur moderne bénéficiant d’une classe énergétique A+, A++ voir peut-être A+++, les + économes du marché. Beaucoup d’autres critères entrent en considération dans la consommation de votre réfrigérateur...

Fonctionnant 24H/24 et 7J/7 le réfrigérateur est l’appareil électroménager le plus énergivore, il est heureusement possible de limiter son appétit en respectant quelques règles simples :

  • + La place du réfrigérateur dans la cuisine n’est pas anodine : éviter dans la mesure du possible d’installer votre réfrigérateur à proximité d’une source de chaleur directe comme un four, un lave-vaisselle, un radiateur, évitez même de le placer face à une fenêtre pour éviter le rayonnement solaire.

    + La température ambiante a un impact important sur votre réfrigérateur. Dans une cuisine à 23°C la consommation augmentera de 38 % par rapport à une cuisine à 19°C.

    + Régler raisonnablement la température de la cavité de votre réfrigérateur, pour 1°C de moins à l’intérieur, c’est environ 5 % de consommation en plus. Inutile de choisir le maximum, 4°C suffisent à la conservation de tous les aliments.

    + Décongeler les aliments au réfrigérateur, il profitera de cette source de froid, ce qui permettra par ailleurs d’atténuer la prolifération des microbes. A l’inverse laissez refroidir les aliments qui viennent d'être cuits avant de les mettre au réfrigérateur : celui-ci travaillera moins.

    + L’ouverture trop fréquente et trop longue de la porte de votre réfrigérateur engendrera une sur consommation importante.

    + Pensez enfin à dégivrer fréquemment votre appareil car dès qu’il y a trop de givre la consommation d’électricité peut doubler et cela prolongera sa durée de vie ! On considère qu’une couche de givre de 3 à 5 mm d’épaisseur augmente de 30 % la consommation de votre réfrigérateur.

    + Attention à ne pas utiliser de marteau ou d’objet métallique pointu pour déloger la glace, cela pourrait abîmer ou perforer les parois et l’évaporateur. Il vaut mieux utiliser une spatule en bois ou en plastique et amollir la glace avec un chiffon imbibé d’eau tiède.

  • NIVEAU SONORE

    Si la capacité et la consommation du réfrigérateur demeurent les principaux critères de choix pour la majorité des consommateurs, le niveau sonore devient de plus en plus important, notamment lors de l’achat d’une cuisine ouverte sur le salon. Compris entre 34 et 45 dB(A), encastré dans un meuble, dans un bâti ou simplement posé à même le sol, la sensation de nuisance sonore d’un réfrigérateur peut varier considérablement. Pour rester simple, sachez que le niveau du bruit double tous les 3 dB(A).

     

    VOIR tous nos réfrigérateurs

Ce dossier vous plaît ?