Chez Mobalpa : le bois, une histoire de famille

  • Eugène Fournier-Bidoz

    Chez les Fournier-Bidoz, le bois est une histoire de famille. Et ce depuis 3 générations ! À l'origine de la saga : Eugène-Bidoz. En 1907, il ouvre un atelier de menuiserie et d'ébénisterie à Thônes. Un espace à l'image de l'homme : moderne et équipé des machines les plus élaborées de l'époque. Meubles en bois massif, roues de chars, luges, skis...

     

  • production ski en bois

    Les produits qu'il fabrique témoignent de son amour pour le bois et pour la région. Pionnier dans son domaine, il donne même des cours d’apprentissage. Mais en véritable passionné, il transmet avant tout son savoir à ses fils : Henri, Marcel et Paul. De quoi leur transmettre de véritables valeurs et une approche éthique du bois.

La société, sa passation

  • Appelés à succéder à leur père, les 3 frères rencontrent des complications : incompatibilité de caractère, une manière différente d'envisager le mobilier en bois... C'est la scission.

    D'un côté, Henri Fournier crée Babydor et se spécialise dans les lits pour enfants. De l'autre, Fournier Frères poursuit la voie tracée par Eugène et connaît un véritable essor. De quoi lancer la marque Mobalpa (contraction de Mobilier des Alpes) en 1948. Un succès !

  • Logo Mobalpa en 1948
  • Buffet en bois 1949

La société, ses évolutions

  • Les premières cuisines équipées Mobalpa
  • Dans les années 50, Fournier Frère se focalise sur la fabrication de meubles de cuisine en bois, d'éléments modulaires en bois. Henri Fournier surfe sur la vague du Formica, il propose du mobilier tout acabit (tables, chaises, loge-tout) et abandonne les lits. Mais 1968 marque un nouvel élan pour leurs activités. Le marché de la cuisine explose, les ménages s'organisent ! Adieu buffets, appareils électroménagers encombrants...

    Les meubles se relient les uns aux autres, le plan de travail devient unique.

    Devant un tel engouement, les deux entreprises se battent sur un même créneau : la cuisine équipée en bois. Et au début des années 80, Fournier Frères rachète Henri Fournier. Un agrandissement notoire pour Mobalpa.