Cuisine zéro déchet, comment s’y prendre ?

mobalpa cuisine zero dechet comment sy prendre cuisine equipee ambiance ressource

Parce que la cuisine zéro déchet s’inscrit dans une démarche écologique à laquelle nous sommes toutes et tous de plus en plus sensibilisés, chez Mobalpa on dresse la liste des bonnes habitudes à prendre pour moins remplir nos poubelles et préserver l’environnement et notre santé.

1- Favoriser les matériaux recyclables non polluants

Même si le plastique est recyclable, sa matière première qu’est le pétrole est particulièrement polluante et sa production consomme beaucoup d’énergie. Il devient donc urgent de ne plus y avoir recours.

Le verre, excellente alternative au plastique, est idéal pour conserver les aliments, les emballer, les stocker et les transporter. Alors n’hésitez plus et troquez vos boîtes de conservation en plastique contre des récipients en verre pour mettre les restes du dîner au réfrigérateur.

Par ailleurs, stockez le riz, les pâtes, les légumes secs, les céréales, le thé et même le café dans des bocaux en verre ou des boîtes en inox. En plus d’une bonne conservation, vous apporterez une touche déco dans vos placards et sur vos étagères de cuisine !

Enfin, bannissez les bouteilles en plastique et buvez l’eau du robinet. Et pour atténuer le goût du chlore, investissez dans une carafe filtrante ou utilisez des bâtons de charbon actif.

 

Cette ambiance vous plait ?

Venir en magasin

Idéal pour voir et toucher les matériaux, les couleurs et les implantations !

2- Privilégier les emballages réutilisables

Pour diminuer vos déchets en cuisine, remplacez le papier aluminium et le film plastique étirable à usage unique par des emballages écologiques réutilisables à base de cire d’abeille.

Et pour conserver le pain ou même transporter une quiche maison, pensez au sac en tissu !

Pour en savoir plus sur la conservation des aliments, consultez notre article "Comment conserver les aliments de façon saine ?".

3- Faire ses courses en vrac

Même si la consommation de sacs jetables a considérablement diminué dans les supermarchés, il est possible d’aller encore plus loin. Les épiceries bio proposent quasiment tous leurs produits en vrac, limitant ainsi la surconsommation d’emballages. Certaines grandes surfaces se mettent également à la vente au détail et acceptent que vous apportiez vos propres contenants pour l’achat des produits frais comme la viande, le poisson, le pain et les pâtisseries.

Pour les fruits et légumes, des sacs en coton bio réutilisables remplaceront idéalement ceux en papier jetables.

Enfin, afin de limiter la surconsommation (et lutter contre le gaspillage alimentaire), établissez une liste de courses pour chaque repas. Vous achèterez ainsi juste ce dont vous aurez besoin pour cuisiner et réaliserez quelques économies au passage.

4- Cuisiner maison

Faire soi-même ses compotes, ses yaourts et ses biscuits est non seulement meilleur pour la santé mais aide également à réduire ses déchets (papiers, pots de yaourt, conditionnements en carton…).

Côté repas, privilégiez les recettes où les ingrédients sont cuisinés entièrement, notamment les fruits et légumes. Utilisez les fanes des carottes et des radis pour réaliser des veloutés ou une délicieuse sauce pesto. Faites griller les épluchures au four pour des chips sucrées ou salées originales ! Veillez toutefois à acheter des aliments bio sans pesticides.

Enfin, ne jetez pas les restes. Transformez-les pour cuisiner une nouvelle recette, ou emportez-les pour votre déjeuner du lendemain midi !

 

5- Fabriquer soi-même certains produits

Le DIY (Do It Yourself) est la définition même du zéro déchet. En fabriquant vous-même votre liquide vaisselle ou la poudre nettoyante pour votre lave-vaisselle, vous réduisez vos déchets et faites un geste pour l’environnement. Et si vous aimez la couture, pourquoi ne pas confectionner vous-même vos sacs en coton bio ? Internet regorge de tutos explicatifs pour vous aider dans le DIY, alors lancez-vous !

Enfin, même si les épluchures et autres déchets organiques (thé, marc de café, coquilles d’œuf brisées…) sont biodégradables, transformez-les en compost. Vous obtiendrez un engrais naturel qui ravira vos plantes aromatiques cultivées dans votre cuisine.

N’hésitez pas à demander conseil à nos concepteurs Mobalpa pour l’aménagement d’un composteur d’intérieur dans votre cuisine sur-mesure.