Les matériaux tendance pour la crédence

Certains matériaux comme l’inox ou le carrelage sont bien connus pour être des revêtements parfaitement adaptés pour la crédence mais d’autres choix sont possibles, des solutions aussi décoratives que pratiques pour ce type d’aménagement.

Carreaux de ciment

  • credence-carreau-ciment-gris
  • crédence-carreau-ciment-cuisine-grise

Fabriqués notamment à partir de ciment et de poudre de marbre blanc, ces carreaux qui faisaient fureur dans la première moitié du siècle sont de nouveau prisés pour leurs motifs originaux et très travaillés. Cependant le carreau de ciment dans sa composition d’origine a un défaut : il est poreux et nécessite d’être traité pour être protégé de l’eau et des taches. Cette fragilité le rend donc particulièrement délicat en tant que matériau pour crédence, heureusement il reste d’autres options comme le carrelage avec motifs carreau de ciment. Dans ce cas, on garde les dessins caractéristiques des carreaux de ciment tout en profitant des avantages pratiques du carrelage en tant que crédence.

Zelliges

Issus de l’art décoratif marocain, ces carreaux d’argile émaillés sont paradoxalement désirés pour leur côté imparfait. Parce qu’il est cuit dans des fours artisanaux et façonné à la main, ce carrelage présente des imperfections et des variations de teinte. Cette particularité permet de réaliser une crédence forcément unique avec une authenticité très forte. Les crédences en zellige ne sont donc jamais les mêmes. 

En plus de cette esthétique singulière, le zellige se prête parfaitement comme matériau pour la crédence grâce à sa résistance à l’abrasion, à la chaleur et aux produits d’entretien. Non poreux, on peut le nettoyer sans problème avec tout type de détergents.

Béton ciré

  • cuisine-blanche-credence-beton-cire
  • credence-beton-cire-cuisine-noire

Le béton ciré, tendance lourde venue du style industriel, a vite investi la cuisine. D’abord au sol, il a fini par s’étendre aux murs. Ce mortier, mélange de sable et de ciment, est apprécié pour son côté à la fois brut et lisse. Contrairement au carrelage et ses joints, il n’offre pas de zones dans lesquelles la saleté peut s’incruster et il peut donc tout à fait se transformer en crédence. Et si le gris vous chagrine, il est tout à fait possible d’ajouter des pigments pour colorer sa crédence en béton ciré ou de lui apporter des textures variées.  Si ce matériau ne craint ni l’eau ni la chaleur, il est par contre assez sensible aux taches c’est pourquoi il est préconisé de lui appliquer une couche de vernis de protection à renouveler régulièrement.

Peinture lessivable

  • credence-peinture-noire-cuisine-noire
  • credence-peinture-cuisine-blanche

Et si la tendance en matière de crédence était de ne pas avoir de crédence ? C’est une solution qui fait de plus en plus d’adeptes grâce aux nouvelles peintures lessivables qui permettent de se passer de matériau supplémentaire pour protéger ses murs. En supprimant la crédence, beaucoup font tout de même le choix de garder cette zone identifiable à l’aide d’une couleur différente des murs. Dans ce cas, on peut s’orienter vers une peinture technique qui possède un vernis protecteur et se distingue par sa grande résistance aux taches, à l’eau et à la chaleur. Plutôt économique à l’achat et décorative, cette solution de peinture lessivable reste néanmoins  plus fragile qu’avec les autres revêtements habituellement sélectionnés pour la crédence. La peinture doit donc être refaite au bout de quelques années.