Quel carrelage pour ma crédence ?

Pendant longtemps, le carrelage mural fut le choix numéro un en matière de crédence dans tous les types de cuisine. Les envies d’originalité chez les clients et les techniques de réalisation chez les fabricants ont fini par détrôner le carrelage comme valeur sûre pour la crédence. Aujourd’hui pourtant ce matériau revient en force, et même plus beau que jamais.

Les avantages du carrelage pour la crédence

  • crédence-carrelage-noire
  • La fonction première d’une crédence est de protéger vos murs des projections de graisses, d’eau mais aussi de toutes les salissures possibles dans une cuisine. A ce titre, le carrelage est un matériau particulièrement bien adapté puisqu’il présente une grande résistance naturelle à l’eau, à la chaleur, aux taches et aux chocs. On peut donc le placer sans risque sur le mur derrière la plaque de cuisson et derrière l’évier. Autre avantage lié : ce type de crédence est très facile à entretenir et il ne craint pas les produits de nettoyage. Ces deux qualités réunies (résistance et entretien facile) font du carrelage mural un vrai champion de la crédence, ce qui explique son succès durant des années. 

     

    Le carrelage est également plébiscité car niveau déco, il n’a vraiment aucune limite. Couleurs, motifs, aspects : le carrelage a mille visages et cela lui permet de s’associer à tous les styles et d’autoriser toutes les fantaisies au niveau de la crédence. C’est d’ailleurs grâce à cette offre de personnalisation qu’il retrouve aujourd’hui une place de choix comme matériau pour la crédence.

     

Dernier atout : un prix qui peut se révéler très concurrentiel mais là tout dépend du type de carreaux utilisé. Si la variété de carrelage implique également une palette de prix très large, le prix de ce type de crédence est généralement en-dessous d’autres matériaux (verre ou inox par exemple).

Quels types de carrelage pour ma crédence ?

  • Le terme carrelage, connu du grand public, est souvent confondu avec la faïence, principal matière que l’on retrouve pour ce type de production. En réalité le carrelage désigne tout ce qui se pose en carreaux et l’on doit donc retrouver sous cette appellation la faïence mais aussi la terre cuite, le marbre ou encore le ciment. Pour compliquer encore les choses, certains carrelages sont référencés sous leur nom précis comme les zelliges, la pâte de verre mosaïque ou bien les carreaux de ciment. Enfin, les carreaux sont les rois du camouflage et certains peuvent imiter d’autres matières comme le bois ou encore la brique et le marbre.

    Le carrelage mural n’a pas à subir des charges lourdes et répétées, il n’est donc pas soumis à une classification comme l’est le carrelage de sol et le choix de la matière reste donc totalement ouvert.

    Concernant les formats, les propositions se sont considérablement élargies. On a dépassé le traditionnel carré de 20x20 (qui reste cependant encore très à la mode) pour s’aventurer vers des figures géométriques (rectangle ou hexagone par exemple) et des tailles différentes (60 voire 120 cm).

    Au final on peut retenir que le carrelage offre un éventail de possibilités presque infini ce qui permet de s’offrir une crédence vraiment originale et en accord avec le style de la cuisine.

  • crédence-carrelage-forme-atypique

Quels styles de carrelage pour ma crédence ?

Pour le style, tout est permis ou presque avec le carrelage. Le côté décoratif de la crédence ne doit pas être négligé car cet élément est bien visible et il doit faire la jonction entre le plan de travail et les murs. Il faut donc que la crédence soit à la fois en harmonie avec les murs, les meubles de cuisine et le plan de travail. Souvent choisie en dernier, son esthétique est toutefois primordiale pour finir la décoration de votre cuisine : elle peut se démarquer avec des motifs pour devenir la pièce forte de la cuisine ou au contraire se confondre avec d’autres éléments comme le sol ou le plan de travail.

  • crédence-carrelage-géométrique
  • crédence-carreau-ciment-gris

Le carrelage a également cette particularité d’être posé avec des joints. Ces derniers peuvent aussi avoir leur mot à dire sur l’aspect final de la crédence. Grâce aux nombreuses teintes de mortier disponibles, les possibilités de personnalisation sont importantes. On ose un joint de couleur différent pour marquer les formes ou bien on mise sur la transparence avec un joint à la couleur du carreau. 

Enfin, bonne nouvelle pour ceux qui possèdent une crédence en carrelage qu’ils n’aiment plus ou pas, il est tout à fait possible de peindre une crédence carrelée à condition d’utiliser une peinture spéciale carrelage.