La cuisine de Lucile

Les moments ensemble

Toujours ouvert, notre appartement vit et bouge en permanence. 
La cuisine devait lui ressembler.

Votre cuisine et vous

Sous son apparente tranquillité, cet appartement des années 30, situé en plein centre-ville, respire la gaieté et la bonne humeur. La lumière et les touches de couleur réveillent un espace (pas si) sage, où souffle l’esprit épicurien d’une famille nombreuse très active.

Vos envies

A l’origine, la cuisine était une pièce indépendante, éloignée des pièces à vivre. Je souhaitais la réintégrer au coeur de l’appartement mais de façon discrète, sans dénaturer les volumes et le style des lieux, qui datent de 1931. Nous devions aussi optimiser l’espace alloué et penser au rangement, indispensable avec quatre enfants.

Vos sources d'inspiration

Travaillant dans le domaine de la communication et de l’agencement intérieur, je suis sensible à la décoration, avec un faible pour les meubles des années 50. J’aime aussi les résonances graphiques du noir et blanc, personnalisées avec des pointes colorées. Mais je finis toujours par tout mélanger… Il faut que ça vive !

Voir le modèle

Votre projet

La cuisine se trouve à la place de l’entrée : le concepteur nous a conseillé un espace en U, séparé de la pièce à vivre par un mur porteur qui dissimule les parties fonctionnelles. La plaque de cuisson ou l’évier sont ainsi invisibles depuis le salon. La hotte est intégrée au plafond, avec un moteur déporté pour éviter le bruit. Les meubles de grande hauteur permettent de gagner en volume de rangement. Le bar en chêne crée une transition douce avec le salon, mais il est suffisamment large pour prendre son petit déjeuner sur le pouce. 

Votre élément favori

Tous les éléments fonctionnels. J’apprécie le tiroir à bouteilles avec le panier à pain intégré. Ma fille est intolérante au gluten : le pain ne traine pas sur le plan de travail, évitant les traces de gluten dans les préparations. J’aime aussi la poubelle de tri : pratique et hygiénique. Et puis la lumière : les spots intégrés aux meubles et à la hotte permettent de bien voir partout. Un bonheur… et la garantie de réussir mes plats !

Votre conseil

Marier les tons avec soin. Les murs sont peints en accord avec le coloris basalte mat des façades. Nous avons choisi une crédence en mosaïque noire et un plan en Pierredeplan ardoise, pour faire de la cuisine un espace feutré, qui ne tranche pas. Pour rompre avec le total look tout intégré, nous avons ajouté des étagères et un plan de travail en chêne, qui personnalisent la cuisine, lui apportent de la convivialité et de la chaleur.

 

Votre moment préféré

Tous les moments avec mes enfants. Mon mari et moi sommes très investis dans notre vie professionnelle, mais aussi dans le milieu associatif. Nos trois garçons pratiquent beaucoup de sport et notre fille est interne. Les moments ensemble sont donc rares et essentiels ! L’aménagement de la cuisine permet d’associer la préparation des repas ou des tâches parfois rébarbatives, avec des échanges de qualité : parler de l’actualité avec les enfants lorsqu’ils regardent la télé, discuter avec les amis qui passent à l’improviste.

Installer la cuisine dans l’entrée de l’appartement constituait un pari audacieux : le concepteur a réussi avec Lucile à transformer un espace exigu, en un lieu à la fois intime et ouvert sur la pièce à vivre. Ses lignes élégantes et ses teintes profondes lui confèrent un caractère affirmé, une atmosphère propice au partage d’instants précieux en famille.

Modèle : Tallys laqué basalte soft, plan de travail Pierredeplan ardoise
Rédaction : Virgile Communication
Photos : DGC Photography