Séverine, une cuisine tournée vers l'avenir

Les moments ensemble | Mobalpa Annecy (74)

L’heure du repas approche. Les petites mains s’activent, choisissent les légumes, et goûtent les préparations, dans une ambiance sereine et joyeuse. Séverine a su transmettre son amour des bonnes choses à ses enfants, qui l’aident à la cuisine depuis leur plus jeune âge. Après deux années de rénovation, la famille a investi une maison lumineuse et accueillante en pleine campagne, à une demi-heure d’Annecy.

LE LIEU
Séverine, José et leurs deux enfants, Inès et Mathis, évoluent au coeur d’un espace totalement personnalisé. Il y a trois ans, leur belle maison familiale n’était pourtant qu’une grange en terre battue abritant tracteurs, bêtes et mangeoires ! Aujourd’hui, ils profitent d’une vaste cuisine, adaptée aux besoins de tous et surtout de Séverine, atteinte d’une maladie évolutive.
 
LA CUISINE
Modèle Mélia blanc brillant côté cuisine / Tallys noir soft côté living
Plan de travail 793 chêne cendré structuré
Poignées Kélia côté cuisine et Philia côté living
 
LE STYLE
Un harmonieux mélange des genres, à l’origine d’une ambiance atelier. Le ton est donné par les éléments peints en noir et les parties plus sombres de la pièce : un pan de mur en pierres, le faux plafond qui abrite la hotte, les menuiseries des fenêtres, ou encore par le frigo en inox. La grande table rustique, et les luminaires en métal se marient dans ce décor, où se fondent discrètement les détails hyper high-tech des aménagements supervisés par AMR, concepteur de cuisine pour personnes à mobilité réduite.
 
LES ATOUTS
  • De beaux volumes et une réelle impression d’espace, produite par les larges couloirs de circulation, atteignant 1.30 m autour de l’îlot central
  • Un plan de travail qui s’adapte en hauteur par la simple pression d’un bouton
  • De nombreux tiroirs coulissants et un four à porte rétractable avec rails télescopiques, pour attraper les plats plus facilement

LEUR BESOIN : un endroit spacieux, accessible, pratique et évolutif, respectant à la fois normes handicapés, sens de circulation et contraintes de hauteur. 

Comment imaginiez-vous votre cuisine ?

Nous voulions un véritable lieu de vie, car j’adore tout ce qui s’y rapporte. Cuisinier bien sûr, mais aussi tous les moments privilégiés que l’on peut y passer en famille et entre amis. J’aime aussi l’atmosphère festive de préparation des repas. S’il était primordial de créer un espace pratique, adapté à ma santé, il fallait aussi qu’il soit convivial et esthétique.

Justement, côté pratique, quelles étaient vos exigences ?

Créer une vraie liberté de circulation, mais aussi suffisamment de rangements accessibles à tous, sans oublier toutes les petites astuces qui facilitent le quotidien. Par exemple, la hauteur des meubles a été déterminée en amont par mon ergothérapeute, qui a pris en compte la mobilité réduite de mes bras et l’évolution possible de ma condition. Il a aussi été prévu une étagère coulissante au sein de l'espace petit électroménager qui permet d'approcher les appareils au bord du plan de travail.

LE RÉSULTAT : la cuisine peut parer à toutes les éventualités futures, tout en préservant en toutes circonstances le plaisir de cuisiner et de recevoir.

Comment avez-vous décidé du style final ?
Nous sommes passionnés de décoration et adorons chiner. Cependant, nous ne souhaitions pas imposer au lieu un style en particulier. Nous avons opté pour un mélange de références, afin d’insuffler une personnalité bien à nous.

 

Pourquoi ce mélange de couleurs ?
José rêvait de blanc, et moi de noir ! Nous nous sommes finalement décidés pour un mélange des deux teintes : une laque blanche pour l’espace cuisine, et une laque noire mate pour l’espace living. Deux espaces bien distincts sont ainsi dessinés, avec un îlot central qui se fait très discret côté pièce à vivre. La touche de jaune m’a permis de recréer un style formidable repéré il y a quelques années dans un magazine déco.

 

 
  • Qu’en est-il des espaces de rangement ?

    En amont de la conception, nous avons fait une liste exhaustive de tout le nécessaire de cuisine, pour nous assurer d’avoir suffisamment de rangement au final. Ce serait une de mes premières recommandations, pour quiconque a un projet cuisine ! Nous avons aussi opté pour de nombreux tiroirs coulissants adaptés en hauteur, qui m’évitent de solliciter les bras.

  • Quelle a été la solution du concepteur ?

    Avec notre projet bien spécifique en tête, notre cuisine a été pensée dans le cadre d’un partenariat entre AMR Concept et Mobalpa, chez qui nous avons trouvé une réelle écoute. Un premier projet avait été conçu par Mobalpa Cran-Gevrier, pour être par la suite délégué auprès de AMR Concept. Les différentes phases du projet nous étaient présentées en 3D, afin d'aborder chaque détail ensemble, pour que l'espace soit parfaitement adapté.

  • Qu’aimez-vous le plus dans votre cuisine ?

    Son caractère esthétique et graphique, qui se fond naturellement dans la pièce à vivre et le reste de la maison.

     

COUP DE CŒUR !

Le plan de travail à hauteur variable, qui peut s’adapter à la position assise par la simple commande d’un bouton. Le tout est sécurisé par une bandelette anti écrasement. Aucun mécanisme n'est apparent, afin de respecter l'esthétique de la cuisine.

 

LA BONNE IDÉE

Des poignées différentes pour les tiroirs de l’îlot central, selon que l’on se trouve côté cuisine ou côté living. Cette astuce permet de finaliser la création de deux espaces aux styles bien distincts.

 

UN CONSEIL ?

  • Côté conception, ne pas hésiter à présenter un cahier des charges ultra précis à Mobalpa, dont les ressources et l’ingéniosité sont intarissables pour s’adapter aux demandes des clients.
  • Côté déco, sélectionner des tons neutres pour l’ensemble, à rehausser par des accessoires ou une touche de couleur, facilement modifiables au gré des modes ou des envies !

 

En partenariat avec AMR Concept
Photos : Ludovic di Orio