Une cuisine noir mat et bois

Notre rêve ? Design industriel et praticité pour une cuisine avec îlot central ouverte sur notre espace de vie.
  • Les envies de Jacqueline et Philippe

    Originaire de Brest, c’est du côté de Redon, en Ille-et-Vilaine, que notre couple de jeunes retraités a choisi de construire sa maison ultra contemporaine, bien décidé à profiter de son temps libre. A l’origine, Jacqueline et Philippe ont eu un véritable coup de cœur pour l’ambiance Factory de la cuisine Mélia noir verni mat avec ses façades grège verni brillant et son plan de travail bois.

    Car s’ils aiment les ambiances Loft, il leur fallait une cuisine imposante à l’image de leur nouvelle demeure, pour occuper un vaste espace avec une belle hauteur sous plafond.

  • L’avis du cuisiniste : Thierry, Mobalpa Rennes nord

    Pour cette cuisine ouverte aux volumes généreux, un grand mural d’armoires occupant toute la largeur du mur a été imaginé. Le tout est intégré dans un bâti noir mat, contrastant avec le mur blanc. Des niches ouvertes décoratives viennent souligner l’esthétique très élégante de ce meuble.

     

    Ergonomie et praticité à l’honneur

    Agencement intérieur des meubles, circulation entre partie lavage, stockage et cuisson, un agencement particulièrement bien optimisé pour un usage quotidien. Même l’emplacement du lave-vaisselle – intégré en hauteur dans le meuble, pour une plus grande praticité –, a été soigneusement réfléchi.

Un îlot central noir, pierre et bois

  • Au niveau de l’îlot, Jacqueline avait des envies d’originalité. Elle voulait un espace cuisson avec niches décoratives et bibliothèque. En contraste avec l’aspect bois, le plan de travail en pierre, participe aussi de l’effet coup de cœur pour cette cuisine. Un espace parfaitement mis en lumière, par les grandes ouvertures et la belle verrière.

    Les petits plus ?

    • La hotte suspendue noir mat, comme un luminaire décoratif, qui libère la perspective depuis la pièce de vie.
    • Les prises très élégantes encastrées dans le plan de travail.
    • Les poignées Philia qui apportent une belle horizontalité et un aspect "sans poignée".

Ce que l’on retient de l’agencement de Jacqueline et Philippe?

  • Le mouvement donné à cette cuisine par un jeu sur les épaisseurs des plateaux bois : 7 cm au niveau de l’îlot (autour du plateau en pierre, comme à la base des niches), contre 4 cm pour la partie lavage. 

  • Entre design, ergonomie et praticité… une cuisine sur mesure, et surtout à la mesure des attentes de Jacqueline et Philippe.

Vous avez besoin d'inspiration ? Pensez à vous inscrire à notre newsletter

Je m'inscris

Cette réalisation vous plaît ?

Vous aimerez peut être aussi ces reportages

Voir tous les reportages